2006: Dr. h.c. Hans Hess

Hans Hess

Spécialiste mondial des échinodermes

Lors de sa 85ème Assemblée Générale, le 7 octobre 2006, la Société Paléontologique Suisse a décerné au Dr. Hans Hess le Prix Amanz-Gressly pour sa contribution majeure au domaine de la paléontologie des échinodermes.

Le Dr. h.c. Hans Hess s’est consacré depuis plus de 50 ans avec beaucoup d’énergie et de solides connaissances à la taxonomie et à la paléoécologie des échinodermes fossiles. Ses recherches professionnelles sur les faunes de Suisse et du monde entier a contribué à valoriser internationalement de nombreux sites fossilifères importants. Son analyse d’ophiures fossiles de résidu de lavage est encore actuellement l’unique référence pour une identification précise de ces organismes. Ses innombrables publications et monographies sont autant de contributions fondamentales à la connaissance de la faune d’échinodermes du Jurassique, dont la haute valeur scientifique est reconnue internationalement.


Brève biographie

Hans Hess est né à Bâle en 1930. Il y a suivi sa scolarité, puis étudié la pharmacie à l’Université de Bâle. Sa thèse de fin d’étude portait sur la microbiologie. Sa carrière professionnelle s’est déroulée dans la recherche et le développement pharmaceutique de l’entreprise Ciba (devenue Ciba-Geigy), jusqu’à sa retraite en 1991. Sa passion pour la paléontologie remonte à ses années d’école, avec déjà un intérêt particulier pour la récolte d’échinodermes (Lys de mer ou crinoïdes, étoiles de mer, ophiures, oursins). Dans les années 40 et 50, les échinodermes fossiles de la région bâloise étaient encore abondants, notamment les crinoïdes dont les éléments étaient conservés en jonction sur lesquels Hans Hess s’est tout d’abord concentré. Par la suite, les étoiles de mer, puis un jour les ophiures, ont également attiré son attention. Leurs restes étaient très fréquents dans les sédiments du Jura, mais avaient été jusqu’alors un peu délaissés. Une étude scientifique approfondie de ces fossiles était réalisable pour un amateur disposant de temps – au contraire d’autres organismes, tels que les ammonites. Sa permière publication (1950) concernait un Comatulide (crinoïde mit stummelartigem Stiel), suivie par des articles principalement sur des étoiles de mer et des ophiures récoltées par ses soins. Ces travaux furent soutenus par le Fonds National Suisse. Avec le temps Hans Hess, d’abord chasseur de fossile insatiable, s’est converti en collaborateur fidèle du Muséum d’Histoire Naturelle de Bâle, où il a déposé sa collection. Il a écrit pour les amateurs le petit livre "Die fossilen Echinodermen des Schweizer Juras", donnant un aperçu de la beauté et de la diversité de ce groupe très apprécié des collectionneurs (Veröffentlichungen aus dem Naturhistorischen Museum Basel No. 8, 1976). Après sa retraite, Hans Hess a initié et réalisé comme co-éditeur et co-auteur, le livre "Fossil Crinoids" (1999) présentant les crinoïdes et leurs gisements à travers 500 millions d’années. Il a également décrit récemment la faune de crinoïdes étonnament riche du Lias d’Arzo (Tessin), avec plus de 30 formes, dont 17 nouvelles espèces (2006, vol.126 des Mémoires Suisses de Paléontologie). Actuellement, Hans Hess travaille à la révision du volume du "Treatise on Invertebrate Paleontology" consacré aux crinoïdes post-paléozoïques. Ainsi, après plus de 60 ans de recherches, Hans Hess continue encore et toujours de se passionner pour ces organismes si particuliers. Pour ces accomplissements, Hans Hess a reçu le titre de Doctor Honoris Causa de l’Université de Bâle (1989), le HH Bloomer Award de la Linnean Society London (2001) et le Harrell L. Strimple Award de la Paleontological Society américaine (2002).


Références (Sélection)

HESS, H. 1950. Ein neuer Crinoide aus dem mittleren Dogger der Nordschweiz (Paracomatula helvetica n. gen. n. sp.). Eclogae Geologicae Helvetiae, vol. 2.

HESS, H. 1975. Die fossilen Echinodermen des Schweizer Juras. Veröffentlichungen aus dem Naturhistorischen Museum Basel, no. 8. 130pp., 48pls.

HESS, H., W. I. AUSICH, C.E. BRETT & M.J. SIMMS (eds.). 1999. Fossil Crinoids. Cambridge University Press. 299pp.

HESS, H. 2006. Crinoids (Echinodermata) from the Lower Jurassic (Upper Pliensbachian) of Arzo, southern Switzerland. Schweizerische Paläontologische Abhandlungen, vol. 126.